Le harcèlement est un phénomène social qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans le milieu scolaire. Ce comportement maladif de la part des élèves risque de laisser des séquelles psychologiques chez la victime. Par conséquent, ceci peut impacter l’élève pour le restant de sa vie et déterminer gravement son futur. Une simple insulte peut dégénérer et tourner au drame.

Harcèlement scolaire : d’où vient le problème ?

Il arrive souvent que les professeurs prennent l’initiative contre le harcèlement en essayant d’approcher et d’aider la victime. Toutefois, il pourrait être facile de régler le problème en se tournant vers le harceleur qui reste dans la plupart des cas en marge. Ainsi, il est primordial d’essayer de comprendre ses motivations et sa psychologie vu qu’il s’agit d’un comportement anormal.

Menaces, insultes et violences sont souvent considérées comme les signes d’un mal-être. Ceci peut être la conséquence directe de l’environnement dans lequel l’élève vit. Les bourreaux peuvent eux-mêmes être victimes de maltraitance ou d’une éducation trop rigide au sein de leur foyer. Du coup face aux émotions, les élèves recourent au harcèlement pour s’exprimer.

En plus, les jeunes passent tous par une période de mal-être existentiel durant laquelle il cherchent leur place dans la société. Parfois, c’est le harcelé qui se transforme en harceleur suite aux violences qu’il a subies par le passé. Néanmoins, le harcèlement demeure un comportement extrêmement dangereux puisqu’il risque de pousser la victime au suicide.

 

L’impact du harcèlement sur la victime

Face aux violences verbales ou physiques des harceleurs, les victimes subissent un enfer psychologique. Dans le milieu scolaire, les cas et la gravité peuvent varier selon la personne. Il y a des élèves physiquement faibles qui ne peuvent pas se défendre, et il y a ceux qui sont assez timides pour relever ne serait-ce que leurs yeux. En revanche, les conséquences sont susceptibles d’être dévastatrices.

En effet, un harcèlement constant peut d’abord faire naître chez la victime un sentiment d’impuissance face au harceleur. Ensuite elle se trouve isolée du groupe, ce qui impacte énormément sa personnalité ainsi que sa mentalité. Enfin, ceci affecte directement ses notes et sa place au sein de l’école. Comme l’a dit le philosophe existentialiste Jean-Paul Sartre : « l’enfer c’est les autres ». Sur ce point, il a eu parfaitement raison.

Par ailleurs, le harcèlement ne se limite pas uniquement au milieu scolaire. Il peut également avoir lieu via internet. C’est ce qu’on appelle la cyber-intimidation. Derrière un écran, les jeunes élèves peuvent sortir toutes les méchancetés qu’ils désirent pour avoir le dessus sur les autres. A cause des réseaux sociaux, il est devenu aisé à n’importe qui d’humilier l’autre afin de récolter un sentiment de satisfaction personnelle et créer un rapport de force.

 

Quelles solutions pour mettre fin à ce comportement ignoble ?

Le harcèlement ainsi que la cyber-intimidation sont considérés comme des infractions. Bien entendu, le coupable de tels actes risque d’être gravement sanctionné. Cependant, la loi ne peut rien faire contre des mineurs vu qu’ils sont considérés comme des incapables.

   Il faut y mettre un terme le plus vite possible pour sauver le système scolaire

Le recours au harcèlement est la preuve de l’existence d’une anomalie dans le système des valeurs de l’enfant. En revanche, la réunion des valeurs sociales, religieuses et éducatives donne naissance à un individu équilibré qui connait ses droits et ses obligations. Donc, un individu qui ne marche pas sur ses semblables pour arriver à ses fins. Pour ce faire, aussi bien les professeurs que les parents doivent se joindre pour inculquer de telles valeurs aux enfants avant qu’il ne soit trop tard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici