Death Note est l’un des célèbres mangas du Shônen Jump ayant influencé nombre d’œuvres psychologiques. Dessiné par Takeshi Obata et écrit par Tsugumi Ohba, ce manga singulier est devenu célèbre même auprès de ceux qui ne s’intéressent pas aux bandes dessinées. En octobre 2006, il reçoit un anime qui dénombre un total de 37 épisodes. Cependant, Death Note refait surface après 12 ans pour nous rappeler à quel point son univers est intriguant.

                                                    Minoru, le nouveau Kira de Death Note
La formule habituelle de Death Note

En février 2008, Death Note refait surface grâce à un one-shot dans lequel « Near » agit en tant que « L ». Grâce à son intellect, il oeuvre dans l’ombre pour coincer le nouveau « Kira ». Or, ce chapitre unique n’est pas la seule suite qui est venue étendre l’univers du manga. En effet le 4 février 2020, les auteurs de Death note ont publié un autre one-shot fort intéressant. Celui-ci a occupé 87 pages dans le Weekly Shônen Jump.

Ce chapitre raconte l’histoire d’un jeune lycéen qui reçoit de Ryuuk un Death note. Celui-ci au lieu de l’utiliser pour tuer, décide de le vendre. Pour ce faire, il met à son profit les médias pour annoncer au monde cette nouvelle alléchante. Les choses vont se corser dans un monde où Kira est considéré comme une sorte de Dieu justicier.

 

Le renouvellement de l’univers « Death Note »

Le rythme des événements dans le chapitre est bien soutenu, et nous rappelle les débuts de Death Note. En plus, la formule est complète : il y a des Shinigamis, un protagoniste intelligent, des policiers qui paniquent et un rival qui essaie d’élucider l’affaire. De surcroît, il est fort apparent que les auteurs souhaitent donner un nouveau souffle à la licence. Ce qui peut donc nous faire croire à une probable publication hebdomadaire.

De même, les auteurs ont essayé d’exploiter le thème des nouvelles technologies pour renouveler l’oeuvre et lui donner un aspect plus moderne. Ceci apparaît à travers les caméras qui scrutent tous les recoins des rues ainsi que l’usage des réseaux sociaux. D’ailleurs, c’est à travers un hashtag de Twitter que la nouvelle de la vente du Death Note a été répandue dans le monde. Mais ceci n’a pas empêché le protagoniste de faire usage des médias traditionnels (émissions de télévision).

Par ailleurs, ce chapitre met en exergue l’état de l’économie japonaise. En plus, il met en évidence la dépendance du Japon des Etats-Unis. En outre, l’apparition de personnalités réelles comme le président de la Chine et celui des Etats-Unis ajoute plus de réalisme à l’histoire. Toutefois en dépit de l’intelligence de notre héros, celui-ci tombe dans le piège du Shinigami. Autrement dit, peu importe le niveau intellectuel ou la confiance en soi du détenteur du Death Note. Il est préférable de ne jamais se mesurer à un Dieu ou essayer de le duper.

                                           Serait-ce possible ?

Franchement, je dois dire que c’est un bon chapitre avec de bonnes péripéties et un bon twist à la fin. Cependant, une interrogation s’impose. Est-ce que ce one-shot est le début d’une nouvelle série ? ou bien s’agit-il seulement d’une publication qui sert à laisser Death Note dans nos mémoires pour plus longtemps ? Seul le futur nous le dira.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici